Maintien de l’aide au recrutement d’un alternant

Barre

Partager cet article

« Année après année, le développement de l’alternance fait ses preuves, légitimant plus que jamais l’objectif d’un million d’apprentis par an. L’apprentissage constitue une véritable voie d’excellence. Grâce au maintien de cette aide, nous permettons à de nombreux jeunes d’y accéder, et aux entreprises de les recruter et de participer à leurs formations »,  déclarait il y a quelques jours le Ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt. 

 

Carole Grandjean, Ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels, a complété cette déclaration en ce sens : 

« L’aide de 6000€ pour les employeurs qui recrutent en apprentissage est maintenue pour l’année 2024. Le Gouvernement soutient l’apprentissage pour accompagner les jeunes vers la réussite de leur projet, poursuivre le développement et la valorisation de cette voie de formation, et atteindre le million d’apprentis par an d’ici 2027. » 

 

Quelles sont les conditions d’éligibilité à l’aide ? 

Cette aide s’adresse aux employeurs qui embauchent des collaborateurs en apprentissage (quel que soit leur âge) ou des collaborateurs en contrat de professionnalisation (âgé de moins de 30 ans).  

Le collaborateur embauché doit viser un diplôme ou un titre d’un niveau inférieur ou égal au niveau 7 du cadre national de certification professionnelle (Master 2 ou diplômes équivalents au bac+5). 

L’aide financière est versée sans condition pour les entreprises de moins de 250 salariés.  

Les entreprises de plus de 250 salariés peuvent aussi en bénéficier en s’engageant à atteindre un seuil de contrats d’alternance ou de contrats favorisant l’insertion professionnelle au sein de leurs effectifs d’ici au 31 décembre 2025. 

 

Quels sont les objectifs poursuivis par le gouvernement ? 

  • Soutenir l’embauche d’alternants, pour les niveaux de diplôme jusqu’à Bac +5 et quel que soit l’effectif de l’entreprise, pour atteindre le million d’apprentis par an d’ici à 2027. 
  • Encourager l’engagement des entreprises en les soutenant dès la première année dans leurs projets de recrutement en alternance. 

 

Quel est le montant de l’aide ? 

Les entreprises qui recrutent des alternants (apprentis et jeunes en contrat de professionnalisation) peuvent bénéficier d’une aide allant jusqu’à 6 000 euros. 

Cette aide pour le recrutement d’alternants, d’un montant maximal de 6 000 euros pour la première année du contrat, est maintenue en 2024 (décret n° 2023-1354 du 29 décembre 2023). 

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000048729142  

Cette aide est disponible pour les contrats d’apprentissage conclus entre le 1er janvier 2023 et le 31 décembre 2024. 

 

Comment en bénéficier ? 

L’employeur doit : 

  • Réaliser les formalités d’embauche de l’apprenti ou collaborateur en contrat de professionnalisation entraine la mise en œuvre de l’aide, 
  • Transmettre le contrat d’apprentissage ou de professionnalisation à l’Opérateur de Compétences (OPCO) désigné selon votre domaine ou secteur d’activité au plus tard le 31 mars 2024. 

 

L’aide sera versée de façon automatique et mensuelle par l’Agence de Services et de Paiement (ASP), avant le paiement du salaire. 

Cet avis de paiement est consultable sur la plateforme dédiée (SYLAé) 

 

Point de vigilance :  

Il n’est pas possible de cumuler cette aide avec l’aide unique aux employeurs d’apprentis. 

Par contre, elle est cumulable avec les aides spécifiques pour l’embauche d’apprentis en situation de handicap. 

 

 

ECP

À lire aussi